Un début d’amitié

Tout à l’heure, j’ai réussi à sécher mes larmes et je me suis mise à repriser mes chaussures. Et là, j’ai eu une visite: Pauline, la fille du rayon lingerie, est venue dans ma chambre. Quel bien cela m’a fait de parler à une amie, de ne plus faire de cachoteries.  J’ai pu enfin dire tout ce que j’avais sur le coeur. Ouf! Il faut juste faire attention à Madame Cabin!