Désespoir de Robineau!

J’ai encore assisté aujourd’hui à cette scène terrible. Le Bonheur des dames ressemble, je trouve, à une mécanique qui écrase le monde: tout le monde craque, comme si Geneviève avait ouvert le bal.  Tout à l’heure, alors que je sortais de chez mon oncle et ma tante, j’ai entendu un grand cri: un omnibus était arrêté et visiblement quelqu’un était allongé par terre: un accident! Je me suis approchée et là, horreur, j’ai reconnu mon ami et ancien patron Robineau! Ses jambes étaient sous la roue…Je l’ai suivi chez le pharmacien qui a déclaré qu’il n’y avait pas de danger absolu. Cependant, j’avais compris que Robineau était déçu. Il voulait mourir! Pauvre Madame Robineau! J’ai aussitôt penser à sa douleur et suis allée la préparer à la nouvelle avant que la rumeur ne se répande jusqu’à elle.

J’étais là lorsque Robineau a été amené chez lui, près de sa femme et ses mots me hantent: « cette grande gueuse de maison m’écrasait…alors quand l’omnibus a tourné, j’ai songé à Lhomme et à son bras, je me suis jeté dessous… » La souffrance de Madame Robineau soulevait mon coeur déjà retourné par ses mots. A l’enterrement de Geneviève, il était pâle et vieilli mais je ne soupçonnais pas une pareille douleur.  Il répétait sans cesse : « je t’ai volée, l’argent venait de toi »…Quelle poisse que l’argent!