Réaction de Monsieur Mouret

En remettant ma lettre ce matin à Monsieur Mouret, j’éspèrais au fond de moi une réaction éxagérée qui m’aurait une fois de plus montré l’attachement qu’il a à mon égard. Mais à mon grand désèspoir, il n’en a rien fait et m’a juste dit d’un ton glacial qu’il me laissait un délais de huit jours de réfléxion. Je souffre de cette situation : partir pour principalement ne plus avoir à lutter contre les sentiments que j’éprouve pour lui… Il me reste huit jours pour réflèchir, il ne faut pas que je faiblisse maintenant !

 

Publicités

14 réflexions sur « Réaction de Monsieur Mouret »

  1. Je suis là: ne l’oublie pas! Et M.Mouret va changer.. A mon avis il ne le veuy pas au plus profond de lui -même…

    1. Soyez plus noble ma chère Pauline! Retournez à l’école, voulez-vous que je vous aide à trouver de bons professeurs de Français? VEUILLE s’écrit VEUILLE!!!!! et non pas « veuy »

      1. A moins que vous vouliez dire « veux » dans ce cas il faux un « x » et pas un « y »

  2. Mon Dieu !

    Elle m’a remis sa lettre de démission ! Le jour fatal pour moi arrive ! Je l’aime..Il faut que je lui dise , que je lui demande !

  3. Merci pour votre leçon de français improvisée Mme Desforges. Votre savoir grammatical est sûrement la seule chose que vous serez en mesure de gardertoute votre vie,à la différence des hommes… !

  4. Je vois comment est Octave Mouret c’est le genre d’homme qui ne se livre pas facilement je pense qu’il faut lui laisser le temps de réfléchir pour voir s’il est prêt à se dévoiler, espérons qu’il le fasse vite.

Les commentaires sont fermés.