Supplications

J’attends toujours pour aller voir Monsieur Mouret: j’ai peur et suis tremblante aussi je passe le temps à repasser à ma journée.

Je suis très étonnée car aujourd’hui Mme Aurélie m’a prié de rester.  D’après elle , tout le monde est désolé de mon départ.  Pour continuer c’est Pauline qui s’y est mise, elle m’a affirmé qu’elle a parié sa tête  et m’a demandé ce qu’elle deviendrait sans moi. Elle veut devenir première!  Contente de sa comédie , Pauline m’a sourit, pensant que son coup a marché. Je sais moi que je ne changerai pas d’avis…

11 réflexions sur « Supplications »

  1. Reste avec moi! Nous avons besoin de toi ici ma Denise. J’ai été avec toi depuis le début ; comment faire sans toi maintenant? ce n’est pas concevable!

    1. Pauline, j’ai pris ma décision. Ni toi, ni Aurélie ne me fera revenir dessus. Même si vos demandes m’ont touchées. Je suis désolé mais tu continueras ton combat pour devenir première seule. Encore une fois, désolé.

      1. Tu as raison –‘
        Excuse toi de t’être fait persécutée…c’est tout à fait normal.
        Ma pauvre sœur…ta gentillesse te perdra…et t’a certainement déjà perdue…

      2. Je le sais mais cela m’attriste réellement ma chère Denise… Si c’est ton choix je le respecterai…

  2. Ma sœur, après vous avoir critiqué pendant des années, ne vous avoir laissé aucune chance de prouver ce dont vous étiez capable en tant que membre de ce grand magasin.
    Miraculeusement, tous le monde veut que vous restiez…
    La logique humaine me dépasse, il n’y a que Thérèse qui peut me comprendre…une lueur d’espoir dans ce bas monde…

  3. Vous vous trompez Denise , Pauline ne veut pas devenir première mais seconde , ça serait mieux pour elle vu que maintenant nous devons nous occuper de notre enfant…

  4. Denise j’étais vraiment sincère… Je ne veux pas que vous vous en alliez, ce ne sera plus jamais pareil sans vous!

  5. Je suis plus que touchée par vos paroles Madame Aurélie, et cette pensée est tout à fait réciproque.
    Je tiens tout de même à vous avouer mon désolement concernant mes débuts et votre comportement : une vraie perte de temps ente nous. Mais ne parlons pas du passé, j’ai été ravie de faire votre connaissance.

Les commentaires sont fermés.