Visite de Jean et Pépé

Jean est passé aujourd’hui au grand magasin, avec Pépé,  pour changer les articles de sa femme. Nous avons bien discuté, mais notre discussion a été interrompue par l’arrivé de Mr Mouret. Il se tenait debout , derrière nous.  Après un silence, Mr Mouret m’a demandé si c’était bien mes frères et a enchaîné sur le fait qu’ils me ressemblaient beaucoup , puis pour finir , il m’a chuchoté à l’oreille que je devais passer dans son bureau avant mon départ afin de parler.

Mon coeur a bondi. Trop heureuse de voir mes deux frères (Pépé aurait du être au collège!), j’ai laissé mon rayon et nous avons silloné tous les trois le grand magasin à la recherche des différentes demandes de Thérèse.  Que ce magasin tout en blanc était  beau!

12 réflexions sur « Visite de Jean et Pépé »

  1. Tout ce blanc me rappelle nos gilets de basin blanc à Constantine durant nos sorties en mer. Ah … la nostalgie des souvenirs.
    Malgré ça, cette couleur ton sur ton ne m’aide pas pour cerner les voleuses et les âneries de certains commis. Vous avez de la chance , profitez-en.

  2. J’espère que ça va bien se passer : tout s’améliore…et puis tu as revu tes frères. Que du bonheur!

  3. Ca y est !
    C’est aujourd’hui ou jamais !
    Je dois AB-SO-LU-MENT lui demander !
    Que va-t-elle me répondre ?

  4. Ma chère Denise,
    Sache que ça m’a fait très plaisir de te revoir, pour preuve que je ne me suis pas séparé de toi ne serait-ce qu’une fois…tu m’as beaucoup manqué

  5. Cette Denise est une jeune fille très charmante, c’est elle qui m’a servi aujourd’hui, je ne comprend pas l’acharnement de mme Desforges contre elle. Elle a été très attentionnée avec mes enfants à la grande vente. Ses frères et elle forment une petite famille très charmante.

    1. Vous êtes si gentille Mme Bourdelais j’aimerais que toutes mes clientes soit comme vous! C’était un plaisir de vous servir vous et vos enfants qui sont si mignons =)

      1. Merci pour les compliments que vous avez dit à ma femme et mes trois enfants à bientôt!!!!

  6. Cette « course » au sein du magasin m’a littéralement épuisée! je n’aurais jamais cru qu’être une auxiliaire serait si difficile!! Et tous ces articles sont si lourds!! 😥

  7. Même si je dois m’occuper de mon enfant à charge, j’aimerais pouvoir venir te rendre visite à Valognes pour te voir toi et Jean et Thérèse.

Les commentaires sont fermés.