Archives pour la catégorie _Chapitre 10

Monsieur Mouret m’aime!

Cette après midi, pour m’occuper Madame Aurélie m’a placé dans un bureau afin de faire les comptes. Monsieur Mouret,  lors de sa visite du magasin quotidienne, m’a aperçue et s’est empressé d’élaborer un stratagème dans le but de se retrouver seul avec moi. Une fois tous les deux, seuls dans la pièce, la porte fermée, Octave a commencé à me livrer ses sentiments. J’étais bouleversée mais je n’ai rien laissé paraître. Après sa forte insistance (il avait même les larmes aux yeux! ), j’étais prête à succomber mais celui-ci s’étant braqué de mes précédentes réponses négatives commença à me parler d’argent. Je me suis alors vexée et j’ai décliné son invitation en lui faisant comprendre que je ne viendrai pas.

Je ne veux pas d’un amour éphémère…J’irai donc ce soir chez mon oncle.

(deniseb1 et deniseb2)

Lettre de Monsieur Mouret

Ce matin, alors que j’allais quitter ma chambre pour me rendre au rayon, Mme Cabin m’a porté une lettre, un sourire aux lèvres. C’est une lettre de Monsieur Mouret! Il espère que ma cheville me fait moins mal et m’invite à dîner ce soir-même!

Je suis restée chamboulée par cette lettre: il m’aime! Mais je crois deviner qu’au dîner ce soir, je suis son dessert…Que faire? Je ne veux pas que l’on me mange, je veux que l’on m’épouse! Baugé aime Pauline, il l’épouse. M. Mouret ne m’épousera pas.. Je suis restée, donc, un certain temps assise sur ma chaise, perdue dans mes pensées.

Pauline est venue me rejoindre, et voyant mon trouble elle m’a interrogée. Une fois mon histoire contée, nous avons entendu des bruits de pas et cette dernière s’est sauvée. Je jouais bêtement au piano « Le roi Dagobert »: pourquoi cette chanson au milieu de ces réflexions???

Je lui ai fait promettre de ne rien dire de tout cela…mais lorsque je suis descendue quelques heures après, tout le magasin était au courant du contenu de mon courrier à cause de l’indiscrétion de Pauline. Mais après tout ce qu’elle a fait pour moi, il me semblerait difficile de lui en vouloir….

(deniseb1, deniseb2 et deniseb)

Révélations

Aujourd’hui, alors que je montais dans les nouveaux bâtiments pour aller manger, je marchais lentement suite à ma blessure, lorsque j’ai aperçu au loin deux ombres entrelacées.  Je continuais à m’avancer sans me douter de qui c’était, mais une fois face à ces deux personnes, je me suis rendu compte avec surprise qu’il s’agissait de Pauline et de Baugé. Ils m’ont fait promettre de ne rien dire. (deniseb1 et deniseb2)

 

Inventaire & repos

En ce premier août, je ne suis pas descendue à huit heures  alors que tout le monde fait l’inventaire. En effet, depuis jeudi, je reste dans ma chambre à cause d’une entorse douloureuse. Ma chambre est très confortable ( il n’y fait pas trop chaud grâce aux deux grandes fenêtres) mais je m’ennuie un petit peu. Je pense descendre aider néanmoins autant que faire se peut! Je pourrais peut-être aider à tenir les registres par exemple!

J’ai décliné l’invitation à dîner de mon oncle; je ne verrai malheureusement pas Jean ni Pépé ce soir…mais il vaut mieux que je soigne bien mon entorse.