Archives pour la catégorie Chapitre 9

Je suis seconde!

Ce matin, M. Mouret m’a demandé de le rejoindre dans son bureau à la fin de la journée. J’avais oublié cette demande mais on est venu me la rappeler lorsque je revenais du dîner.

Je suis stupéfaite et très gênée! Il m’a offert le poste de Mme Frédéric qui est partie ce matin-même. J’ai beau de ne pas être ancienne, j’ai le poste de seconde! Je ne savais quoi dire!

M Lhomme et son fils sont arrivés dans le bureau de M. Mouret pendant que j’y étais ; ils ont parlé de la recette du jour…Je ne savais plus où me cacher! Un point obscurcit ma joie: je crois que M. Mouret m’aime bien effectivement mais il m’a proposé un marché d’amour. J’ai compris alors beaucoup de choses et me suis enfuie vite, en l’ayant bien sûr remercié pour ce poste..

 

Publicités

Sentiments étranges

Aujourd’hui lors de la grande vente, monsieur Mouret me lançait des regards complices. Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça : intérieurement je suis flattée, mais extérieurement je n’ose montrer ce que je ressens face aux regards des autres vendeuses et la jalousie de madame Desforges qui essaie de m’en faire voir de toutes les couleurs.
Je commence à éprouver un certain attachement pour Monsieur Mouret, mon cœur bat à mille à l’heure et je sens mes joues rougir lorsque je le croise.

Deniseb1 et Deniseb2

Premier jour éreintant

Quelle journée! Jusqu’à environ cinq heures, le magasin n’a pas désempli. Avec les changements effectués en dernière minute par M. Mouret, nous avons passé la journée à traverser et retraverser le magasin dans lequel les clientes se perdaient.

J’ai servi aujourd’hui Mme Desforges, l’amie du patron. Elle m’a été confiée par Hutin (je n’ai pas osé affronter son regard lorsqu’il s’est adressé à moi…) mais cette femme semblait m’en vouloir, me reprocher une liaison avec le patron. Je crois qu’elle m’a confondu avec Clara ou bien elle pense que nous sommes toutes les deux ses maîtresses. Décidément, tout le monde m’imagine des liaisons!

J’ai faim, je vais dîner…

 

 

Grande vente

En ce 14 Mars, les vendeurs et moi même sommes présents depuis la première heure au grand magasin pour la présentation des nouveautés d’été. Dehors, au milieu de la foule j’aperçois Mme Marty et sa fille. Quelques minutes avant l’ouverture le patron nous fait tout changer de place. La journée est à peine commencée que je suis déjà exténuée.

Deniseb1 et Deniseb2