M.Marty

Monsieur Marty est un professeur à l’université Bonaparte à Paris. Il est marié avec Madame Marty, avec laquelle il a eu une fille, Valentine Marty âgée de quatorze ans. Dans l’œuvre, il décrit sa femme comme une personne laide, grâce à ça, on peut voir qu’il ne l’aime pas beaucoup. Et ce qui n’arrange en rien la situation c’est que sa femme et sa fille sont des clientes très fidèles du Bonheur des Dames. A chaque fois qu’elles s’y rendent, elles ruinent la fortune de Monsieur Marty. Tout ce qu’il gagne en enseignant à l’université sert juste à sa femme et sa fille, elles dépensent tout au Bonheur.

Monsieur Marty est un peu comme Mademoiselle Tatin, Monsieur Baudu  et sa famille, Monsieur Bourras et tous les autres commerçants qui tiennent une petite boutique à côté de ce grand magasin. Il déteste le Au Bonheur des Dames car il va finir par causer sa ruine si sa femme et sa fille continuent à y faire des folies tous les jours. Il ne supporte plus tout ça. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a eu une aventure avec une autre femme, cela lui permet d’oublier son malheur.

Mais ça n’a pas suffi, car à la fin du roman, Monsieur Marty est devenu fou, non seulement à cause de l’incessant agrandissement du Bonheur, ce qui rendait la fièvre acheteuse de sa femme et sa fille encore plus importante mais également à cause de son renvoi de l’université

Priscillia

Publicités

Une réécriture de "Au Bonheur des dames" de Zola

%d blogueurs aiment cette page :