Madame Frédéric

 

Mme Frédéric est une vielle veuve travaillant comme seconde au rayon des confections au Bonheur des Dames. Elle est décrite comme une  »femme vielle et laide […] à la mâchoire saillante et aux cheveux durs ».. Elle apparaît pour la première fois au milieu du chapitre II, lors de l’entretient d’embauche de Denise, l’héroïne du roman. Elle a alors une brève dispute avec Mme Aurélie, la première, au sujet d’un manteau non expédié à cause d’une retouche qui était à effectuer, ce qui nous montre que Mme Frédéric est consciencieuse. Lors de la première vente, elle dit aux autres vendeuses que la journée serait désastreuse pour les ventes, montrant qu’elle est pessimiste. Elle se mêle aux autres vendeuses du rayon qui se moquent de Denise, ayant tout d’abord feint l’indifférence ; cela dévoile que la seconde est influençable. Après le retour de Denise au Bonheur, Mme Frédéric cesse les boutades contre elle, Mouret ayant fait taire les rumeurs. On prête à Mme Frédéric une relation avec un homme des bains, qu’elle ira épouser lors de la troisième vente, en donnant sa démission et laissant ainsi son poste vacant. Le lieu d’origine de Mme Frédéric n’est pas mentionné au cours du roman, nous savons juste qu’elle va épouser l’homme des bains des Halles.

Ingrid

Publicités

Une réécriture de "Au Bonheur des dames" de Zola

%d blogueurs aiment cette page :