Madame Gras

Le personnage que j’incarnais était madame Gras. C’est une femme très gentille qui demeure Rue des Orties, et que Denise apprécie. Madame Gras a été la nourrice de Pépé, le petit frère de Denise âgée de cinq ans, lorsque Denise ne pouvait s’occuper de lui, ni personne d’autre. Madame Gras faisait payer quarante francs pour la garde de Pépé. Mon personnage appréciait aussi Denise ainsi que son petit frère Pépé. Et quelques fois lorsque Pépé était chez madame Gras, Denise venait leurs rendre visite, puis ils sortaient se promener aux champs – Élysée par exemple avec Pépé et  mon personnage. Même si dans le roman, nous pouvions comprendre que cette dernière était toujours là pour Denise et sa famille quoi qu’il puisse arriver. Nous pouvions constater aussi que madame Gras prenait soin de Pépé. Denise a retiré Pépé de chez madame Gras trois fois car l’argent lui manquait. Et Denise a replacé Pépé chez mon personnage quatre fois mais elle l’a enelvé une bonne fois pour toute lorsque Pépé a dit à Denise qu’il était trop grand pour être gardé alors elle l’a inscrit au collège. Et ce fut le dernier moment de l’apparition de mon personnage.

(Myriam)

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

 

Une réécriture de "Au Bonheur des dames" de Zola

%d blogueurs aiment cette page :